Chers amis, 

Si vous lisez ceci, c'est que vous avez survécu à l'apocalypse de 2012.
Bravo !
N'empêche... elle finira bien par arriver, cette fin du monde. Peut-être pas collectivement. Mais individuellement, hein... c'est pas pour vous plomber le début d'année, mais ça me paraît mal engagé, cette affaire.
Du coup, en plus de vous présenter en ce début 2013 tous mes vœux de bonheur terrestre, santé & prospérité, je me suis dit qu'il fallait aussi que j’œuvre pour le salut de votre âme...

Il se trouve que j'ai découvert le moyen infaillible de vous offrir à tous une éternité de bonheur céleste. Le pari de Pascal nécessitait toute une vie de dévotion ; je vais pour ma part simplement vous indiquer l'entrée d'une porte dérobée du Paradis, qui vous permet d’atteindre le Nirvana sans effort. Suivez le guide !

 

Tout d’abord, souvenez-vous qu'un des moyens d'obtenir le Nirvana consiste à prononcer un million de fois le mantra :

“Hare Krishna Hare Krishna
Krishna Krishna Hare Hare 
Hare Rama Hare Rama
Rama Rama Hare Hare”


C’est impossible à réciter d’une traite, mais… le bouddhisme tibétain considère valables les prières mécanisées : écrivez votre prière sur un papier que vous glissez dans un rouleau, faites tourner, et hop, la prière est active. C’est le principe du moulin à prières. Certains sont actionnés manuellement, d’autres utilisent la force du vent, de l’eau…

 

 Moulin éolien


 

Moulin hydraulique

Bref, vous commencez à comprendre l’astuce. A l’ère de l’informatique, un simple tableur, je glisse le mantra dans une cellule, je recopie sur 250 colonnes et 4000 lignes… et voilà un million d’occurrences. Le fichier résultant est un peu gros (ça en fait, du texte !). Mais un coup de zip, et voilà : de 14 Mo, on passe à moins de 100 ko.Un million de mantras dans un format transportable et facile à partager. Il ne vous reste plus qu’à récupérer le fichier ici, et à l'ouvrir. Le Nirvana s’ouvre à vous. Cadeau !

 

Bonne année, bonne santé, bonne éternité.